samedi 31 mai 2014

Cake façon Sacher Torte (vegan)

Chaque voyage passe aussi pas l'art culinaire, mon petit séjour à Vienne n'a pas échappé à la règle. A peine revenue à Paris, j'ai voulu refaire la délicieuse Sacher Torte que j'ai pu découvrir la-bas. (pour voir mes autres découvertes culinaires à Vienne, c'est par ICI)

Mais comme la véritable recette est tenue secrète, plutôt que de prendre l'une des nombreuses imitations, j'ai décidé de créer ma propre sacher torte.

Préchauffer le four à 180 degrès (Th 6)

Dans un saladier mélanger une banane mûre écrasée avec :
- 100 grammes de sucre roux
- 2 cas de crème d'amande
- 80 ml de lait d'amande
- 1 fève tonka rappée

Dans un autre bol mélanger :
- 180 grammes de farine (j'ai mis 100 grammes de mélange pâtisserie sans gluten, 40 grammes de farine de châtaigne et 40 grammes de farine de riz)
- 1 cas d'arrow-root (ou de fécule de maïs)
- 1 cas de levure
- 1 pincée de sel
- 3 cas de cacao en poudre non sucré

Mélanger ensuite délicatement les 2 mélanges précédents, pour obtenir une pâte homogène.

Verser dans un moule à cake, et laisser cuire environ 35 minutes (la lame d'un couteau doit ressortir sèche)

Lorsque le cake est cuit, le démouler et le laisser reposer.
Lorsqu'il est refroidi, le couper en 2 dans l'épaisseur, et le tartiner de confiture d'abricot.


Pour le glaçage, faire fondre au bain marie 100 grammes de chocolat noir avec 4 cas de lait d'amande.
Puis recouvrir le cake avec le chocolat fondu.

Décorer. J'ai mis des rondelles de kumquats, mais n'importe quelle décoration peut être sympa.


Attendre patiemment plusieurs heures le temps que le glaçage prenne bien (c'est l'étape la plus difficile, il faut résister à la gourmandise ! Mais pour patienter, on peut lécher la casserole de chocolat ^^ )

Et pour finir, déguster !!



Bien sur, le goût (notamment à cause de la banane) n'est pas semblable à celui de la sacher torte goûtée à Vienne, mais concernant la consistance, je suis plutôt contente de moi !

Ce dessert s'apprécie aussi très bien avec une compote rhubarbe, pêches, kumquat, sucre de coco et poudre défendue de Roellinger 


Bon appétit !

http://recettes.de/vienne  http://recettes.de/sachertorte  http://recettes.de/gateaux  http://recettes.de/chocolat  http://recettes.de/cuisine-vegane

http://cuisinevg.fr/vienne  http://cuisinevg.fr/sachertorte  http://cuisinevg.fr/gateaux  http://cuisinevg.fr/chocolat  http://cuisinevg.fr/cuisine-vegane



vendredi 30 mai 2014

Vienne, le paradis des gourmands !

Contre toute attente, Vienne est non seulement une ville magnifique et très agréable, mais aussi une ville à la cuisine très variée, un véritable paradis pour les gourmands ! 
Donc, une fois n'est pas coutume, mais je commencerai cet article par les desserts ! 

En effet, comment ne pas commencer par la célèbre Sacher Torte, connue dans le monde entier, dont la recette est gardée secrète ! Pour la déguster, nous sommes donc allé au salon de thé de l'Hôtel Sacher, qui propose bien sur son célèbre gâteau au chocolat et à la confiture d'abricot, mais également un grand nombre de gâteaux différents, des thés, cafés et chocolats chaud maison, et même des plats salés. 
Franchement, la Sacher Torte est à la hauteur de sa réputation ! 




Continuons dans les gourmandises sucrées et parlons des abricots qui poussent dans la vallée du Danube. Ils font donc naturellement partie des plaisirs sucrés viennois, en jus, en glace ou en dessert. 

Jus d'abricot au marché Naschmarkt


Gâteau à l'abricot au marché Naschmarkt



Glace à l'abricot chez Eis Gressler

Dessert glacé à l'abricot (sorte de mystère dont la meringue est remplacé par de la glace à l'abricot) au restaurant Pfudl


En parlant de glace, il y a des glaciers à tous les coins de rues à Vienne, et elles sont vraiment bonnes ! Mention spéciale pour le glacier Eis Gressler qui fait ses glaces à base de produits locaux (le lait vient de leurs propres vaches) et dont une bonne partie des glaces est garantie végane. En plus, elles sont vraiment vraiment excellentes !! 


Pour revenir à l'abricot, j'ai juste un petit regret, je n'ai pas pu goûter au marillenknodel, sorte de dumplings fourrés à l'abricot, qui me semblent très appétissants. 

Concernant la cuisine que l'on peut manger à Vienne, elle est très variée, et il y en a pour tous les goûts. Mélangeant les influences culinaires turques, italiennes, des Balkan.... Les restaurants de Vienne sont riches en surprises ! 

Outre les célèbres wiener schnitzel (escalope de veau panée), la viande est souvent mangée sous forme de saucisses (en vente dans les kiosques à chaque coin de rue) ou en ragoût et pot au feu (gulash). 

Les poissons de rivières sont également bien préparés. 

Côté légumes, ils sont souvent très bons, et font partie intégrante des plats, ce ne sont pas qu'un simple accompagnements. D'ailleurs, chaque restaurant propose quelques plats végétariens, et il y a également beaucoup de restaurants végétariens voire vegan. 

De plus, les produits bio et locaux sont vraiment privilégiés, aussi bien dans les restaurants que chez les glaciers ou sur les marchés. Nous sommes tombés en nous promenant dans le parc Stadtpark sur un marché de produits locaux, allant des fruits, confitures, gâteaux et glaces aux fromages et charcuteries en passant par les alcools de la région. Il s'agit du Genuss Festival


En parlant de marché, il serait dommage d'aller à Vienne sans faire un tour au marché Naschmarkt qui nous transporte d'un coup à Istanbul ! Les épices y côtoient les loukoums, fruits secs et gâteaux, les thé et tisanes y côtoient les alcools du Danube, les poissons et charcuteries y côtoient les fruits frais et le houmous aux parfums originaux (olive, curry wasabi...).... Et une partie du marché rassemble des petits restaurants pour déguster tous ces délicieux produits ! Ça vaut le coup d'y aller à midi pour déjeuner, avant de déambuler entre les étals pour choisir son dessert. 








Voici maintenant quelques restaurants qui nous ont particulièrement plu : 

Soweiso
Les wiener schnitzel, tout comme les lasagnes végétariennes, ainsi que le verre de vin.... Tout était très bon !



Restaurant Pfudl
Sandre et petits légumes

wiener schnitzel

salade de pommes de terre pour accompagner les wiener schnitzel

assiette de fromages et dessert glacé à l'abricot

Harvest Bistrot
Excellent restaurant vegan, buffet le midi, resto avec DJ live le soir !
Commentaires sur Happy Cow






Bistro Menagerie au Belvédère
Déjeuner au soleil dans les jardins du Belvédère, c'est vraiment les vacances !


Pour finir, voici les quelques souvenirs gourmands que j'ai rapporté de ce court séjour : 

Des fruits séchés du marché Naschmarkt 
Des gaufrettes aux noisettes et biscuits Manner (spécialité de Vienne, il y a une boutique près de la Cathédrale saint Stéphane, une autre à l'aéroport après passage des douanes) 



De la mauve pour faire des tisanes (marché Naschmarkt ) 

Et pour continuer le voyage une fois rentrée en France, je me suis bien sur empressée de créer ma propre Sacher Torte ^^
http://leblogdeghislaine.blogspot.fr/2014/05/cake-facon-sacher-torte-vegan_31.html


samedi 26 avril 2014

Sakura français, printemps 2014

C'est le printemps...On ne croirait pas comme ça, avec le temps pluvieux de ces derniers jours... Mais c'est bien le printemps depuis plus d'un mois déjà... Le preuve, tous ces arbres en fleurs ces dernières semaines ! Notamment les sakura de Montreuil ! Et si en banlieue parisienne je suis la seule à m’émerveiller devant un cerisier en fleurs et à le prendre en photos, je prends toujours autant de plaisir à les voir chaque année !








Mais il n'y a pas que les cerisiers, n'importe quelle fleur se découpant dans le ciel bleu me plait !





Et heureusement qu'il a fait beau pour Pâques, nous avons pu trouver des oeufs cachés dans les fleurs du jardin !


Le temps que j'écrive ces lignes, la pluie a cessée, et le ciel est à nouveau bleu ! C'est la magie du printemps ^^